L'histoire du jeu en ligne

L’histoire du jeu est fascinante. Croyez-le ou non, le jeu est plus ancien que l’écriture ! Après tout, pourquoi les gens jouent-ils ? C’est pour créer cette agréable poussée d’adrénaline, la prise de risque, qui s’intensifie avec la victoire. C’est un sentiment qui existe depuis la nuit des temps.

The Ridotto in Venice - a painting by Pietro LonghiLes premières preuves de jeu remontent à la période paléolithique, il y a des millions d’années, lorsque l’homme commença à utiliser des outils de pierre. En Mésopotamie, où se trouvent actuellement des pays tels que l’Irak, le Koweït, la Syrie et la Turquie, les premiers dés à six faces remontent à environ 3 000 ans avant Jesus Christ.

Pendant ce temps, en Chine, les maisons de jeu étaient populaires 1000 ans avant notre ère. Dans celles-ci, les gens pouvaient jouer au loto et aux dominos, et même parier sur des combats d’animaux. La Chine est également le pays où les cartes à jouer sont apparues, il y a bien longtemps, au 9ème siècle.

Le 17ème siècle était un grand siècle pour le jeu. Le poker, qui est maintenant le jeu de cartes de jeu le plus populaire au monde, puise ses racines dans la Perse du XVIIe siècle, avec le jeu As-Nas. Et en Europe, la ville italienne de Venise a ouvert le premier casino public et légal de l’Ouest en 1638, appelé Il Ridotto.

Plus d’un siècle plus tard, au Royaume-Uni, Harry Ogden fut le premier homme à avoir enregistré un bénéfice légal en offrant des services de bookmaking légitimes en 1790, lorsqu’il offrit aux joueurs la possibilité de placer des paris sur les chevaux.

Au Canada, jusque dans les années 1950, le jeu était légal, mais considéré comme un passe-temps peu recommandable. Le pays a connu son lot de petits casinos illicites au cours de son histoire, mais le premier casino commercial du Canada a ouvert ses portes à Winnipeg en 1989, puis à Montréal en 1993. De nombreux autres ont suivi.

En 2019, on estimait qu’environ 76% des Canadiens se livraient à des jeux de hasard. Ce passe-temps se déplace de plus en plus en ligne, où les joueurs peuvent accéder à une plus grande sélection de casinos et de jeux en un clic.

L'histoire du jeu en ligne

Queen of SpadesEn 1994, alors que internet était complètement commercialisé, Barbuda et Antigua, un pays des Caraïbes, était le premier à réglementer le jeu en ligne. Ils ont accordé des licences aux entreprises qui souhaitaient offrir des services de jeux via des casinos en ligne, lors de l’adoption de la loi sur le libre-échange et le traitement des données.

Alors, quand le jeu en ligne a-t-il commencé ? En 1996, le tout premier casino en ligne (InterCasino) a été créé, marquant ainsi le début officiel de ce qui allait devenir l’une des formes de divertissement en ligne les plus réussies. Il a accepté son premier pari en argent réel cette année-là et a depuis lors a gagné plus de 3 milliards de dollars en bénéfices.

En utilisant Cryptologic, un fournisseur de logiciels de transactions financières sécurisées, il a développé plusieurs méthodes pour garantir des transactions en ligne sûres et sécurisées.

En 1996, la Commission des jeux de Kahnawake du territoire mohawk a été créée pour octroyer des licences et réglementer les salles de poker et les casinos en ligne. Et un nouveau développeur suédois appelé NetEnt a lancé et créé certains des jeux les plus innovants de l’époque, offrant aux joueurs en ligne une vaste gamme de contenus les plus performants, notamment des jackpots progressifs, des machines à sous, des jeux avec croupiers en direct, des jeux de marque et une grande variété de jeux de table et de cartes.  Microgaming basé sur l’île de Man, qui a été créé à la même époque que NetEnt reste à ce jour l’un des géants de l’industrie.

En 1997, les sites de jeux proposant des services aux joueurs en ligne étaient passés de seulement 15 en 1996 à plus de 200. Un rapport publié en 1998 révélait que les revenus tirés des jeux en ligne avaient déjà atteint 834 millions de dollars. Plusieurs salles de poker ont ouvert à l’époque et Planet Poker a présenté la première version en ligne du Texas Hold’em. Les jeux multi-joueurs ont suivi par la suite en 1999, ce qui a permis aux joueurs en ligne de discuter, d’interagir et de jouer dans un environnement en ligne interactif.

Quelques années plus tard, en 2006, les États-Unis ont banni de manière inattendue tous les services de jeu en ligne, une initiative qui a eu un impact énorme sur les services de jeu en ligne et sur mobile. L’attitude draconienne des États-Unis à l’égard des jeux en ligne a rendu l’approche libérale du Canada d’autant plus remarquable et plus rentable. La Kahnawake Gaming Commission, qui jouit d’une licence pour les casinos en ligne et les sites de poker, est renommée dans le monde entier. Elle est également devenue une plaque tournante pour de nombreux opérateurs de jeux en ligne et fournisseurs de logiciels, ainsi que pour l’une des principales régions de jeu au monde.

Accomplissements importants de l'industrie du jeu en ligne

1996InterCasino, le premier casino en ligne du monde est lancé
1998La toute première salle de poker sur internet est lancée
1999Le jeu à plusieurs joueurs est introduit, permettant aux joueurs de jouer en ligne et de socialiser en même temps
2003Loi sur la réglementation du commerce électronique et des jeux en ligne (eCOGRA) – une autorité indépendante est créée
2006Le Sénat des États-Unis adopte la loi sur la lutte contre le jeu illégal sur internet.
2008Les machines à sous progressives voient les jackpots franchir la barre des 5,5 millions de dollars
2011Un joueur remporte un jackpot progressif de 11,7 millions de dollars sur la machine à sous Mega Fortune de NetEnt
2014Bitcoin rejoint la partie en tant que crypto-devise acceptée
2015Microgaming célèbre son plus gros jackpot progressif de plus de 13,2 millions de £
2016Microgaming lance les jeux de casque de réalité virtuelle utilisant la technologie Oculus Rift
2018Omnia Casino, le premier casino en ligne au monde entièrement construit avec une intelligence artificielle, est lancé.

L'avenir du jeu en ligne

Online iconMaintenant que nous avons parlé de l’histoire du jeu en ligne, voyons ce que nous réserve l’avenir. Selon Statista, la taille actuelle du marché des casinos en ligne avoisine les 46 milliards de dollars américains en 2019. Et comme nous l’avons déjà mentionné, l’industrie du jeu en ligne devrait s’élever à plus de 94 milliards de dollars d’ici 2024. Cela signifie que sa taille devrait plus que doubler dans les années à venir, un taux de croissance vraiment incroyable, sans égal toutes industries confondues !

Mais ce n’est pas une surprise si l’on considère le long chemin parcouru par le jeu en ligne au cours des 20 dernières années. A cette époque, non seulement les choix étaient extrêmement limités, mais les efforts des casinos pour rendre leur produit aussi réaliste que possible se résumaient à des graphismes de mauvaise qualité et à des paramètres minimaux.

Des salles de casino en direct qui vous font sentir comme si vous étiez dans un vrai casino terrestre, aux machines à sous au design impeccable qui vous captivent avec leurs graphismes et leurs histoires : l’évolution est claire et visible pour tous. De plus, les opérateurs en ligne cherchent avant tout à améliorer l’expérience des joueurs sur mobile et à utiliser les technologies les plus modernes pour offrir une expérience de jeu ultime, que leurs clients jouent sur leur ordinateur de bureau ou sur leur téléphone portable.

De nombreux opérateurs explorent également le potentiel des jeux de réalité virtuelle qui détectent les actions des joueurs pour continuer à améliorer leur offre de produits. Le premier casino de réalité virtuelle, SlotsMillion, lancé en 2016, et de nombreux autres devraient voir le jour dans les années à venir, à mesure que la technologie devient plus sophistiquée et que la demande augmente.

Les joueurs en ligne pourraient bientôt profiter de leurs personnages préférés beaucoup plus étroitement via la réalité virtuelle. Il est tout à fait possible que le jeu en réalité virtuelle devienne à l’avenir la forme de divertissement la plus populaire parmi les joueurs de casino en ligne.

La technologie « blockchain » pourrait également devenir un élément clé de l’industrie du jeu en ligne à l’avenir. La plupart des casinos en ligne prennent désormais en charge les paiements Bitcoin et autres crypto-monnaies. Même en laissant de côté la crypto-monnaie, la technologie de blockchain est rapide, sûre et profite à la fois au casino et au joueur grâce à son système de sécurité étanche.

L’avenir de l’industrie est prometteur et nous serons ravis d’ajouter d’autres éléments à cette page dans les années à venir !